Variation sur "au bout de mes croyances "

tout ceux qui m'ont formé à être ce que je suis,n'ont fait que révéler ce dont je suis capable

Au bout de mon délire  j’arrête mon parcours,je demande à la nuit de reconnaitre l'être.

Mais la reconnaissance passe par la connaissance qui pousse la pénombre à celer mon mal être.

Tous ceux qui m'ont formé à être ce que je suis,ont juste révélés ce dont je suis capable.

Ils ont levé le doute, j'ai pu douter de tout,j'ai même douté de Dieu,ma seul façon d'y croire.

Croire à l'intemporel peu paraitre dérisoire,il faut avoir compris pour commencer à croire.

Faut il pardonner pour être sur de comprendre,l'esprit est embué par ce qu'il nie entendre

gommer les souvenirs ne sera pas une perte,mais si tu efface tout tu te privera du reste

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site